6 habitudes inconnues et gagnantes des traders à succès

Il est un fait que les traders prospères pensent et agissent très différemment des traders qui ne réussissent pas.Dans la conférence d’aujourd’hui sur les habitudes inconnues et rarement discutées des traders prospères, nous discuterons de quelques-unes des différences les plus importantes entre les traders gagnants et perdants.Nous verrons comment ils pensent, comment ils agissent et ce qu’ils font tous les jours.Cette leçon vise à fournir aux traders débutants et avancés des informations indispensables sur la mentalité et les activités d’un trader professionnel, vous permettant de commencer à imiter ces habitudes et, en fin de compte, d’améliorer vos résultats de trading.

Vous l’avez déjà entendu, j’en suis sûr, mais je le dirai encore parce que c’est tellement vrai : si vous continuez à faire ce que vous avez toujours fait, vous continuerez à obtenir ce que vous avez toujours accompli.Alors, la question devient, où êtes-vous maintenant avec votre négociation?Avez-vous du succès ou non?Si vous n’êtes pas satisfait de votre performance commerciale, il est temps de faire quelque chose de différent!On espère que les habitudes inconnues et rarement discutées suivantes des traders prospères vous éclaireront et vous mèneront sur la voie du trading lucratif…

Nous pensons comme des hedge funds, quelle que soit la taille de notre compte

J’échange probablement une position beaucoup plus grande que la plupart d’entre vous qui lisez ceci en ce moment, et je ne me vante pas du tout.Je vous le dis parce que j’ai été là où vous êtes et après avoir été là et déménagé là où je suis maintenant, je peux vous dire que la taille du compte n’a tout simplement pas d’importance pour la plupart.Il n’a pas d’importance dans le sens où si vous ne pouvez pas négocier avec succès sur un compte de 1000 $, vous ne serez même pas négocier avec succès sur un compte de 10 000 $ ou 100 000 $.La taille du compte ne signifie rien si vous ne pouvez pas négocier correctement.

Cependant, la taille du compte peut vraiment amplifier vos revenus et un compte plus important peut changer votre vie plus rapidement qu’un petit parce que les bénéfices (ou les pertes) sont évidemment plus grands que plus vous pouvez négocier de positions.Mais, avant de pouvoir négocier avec profit un grand compte, vous devez négocier avec profit un petit compte, et il est préférable de commencer d’abord avec un petit compte.Le fait est que les traders qui réussissent pensent toujours comme un hedge fund , ils sont toujours dans l’état d’esprit.Ne vous consommez pas en faisant de l’argent rapidement, au lieu de cela, consommé dans le commerce correctement et gagner et vous gagnerez de l’argent beaucoup plus vite.

Nous exploitons le comportement du troupeau

Le « troupeau » est un terme courant utilisé dans le monde du trading lorsqu’on fait référence aux masses de traders débutants/amateurs qui ont tendance à perdre de l’argent. L’objectif de tout commerçant est de passer d’un du troupeau à un commerçant qui fait généralement le contraire du troupeau ou peut-être devrais-je dire un « berger », celui qui dirige le troupeau.Le point principal à comprendre est que le troupeau finit généralement par perdre de l’argent, vous ne voulez pas en faire partie.

Pour cette raison, j’ai écrit des articles sur la façon d’être un trader contrarian , parce que dans la plupart des cas, je préfère négocier contrairement au troupeau.Contrarian peut effectivement se présenter sous deux formes sur le marché ……

  1. Nous n’avons pas peur d’acheter de nouveaux sommets ou de vendre de nouveaux creux

Ironiquement, alors que les grands commerçants sont des penseurs contrarian (faire le contraire de la foule), parfois effectivement aller avec le troupeau et suivre d’énormes mouvements sur le marché peut être la chose contrarian à faire, parce que tout le monde essaie de parier contre le mouvement.

À quelle fréquence les marchés ont-ils tendance à aller beaucoup plus loin que vous ne le pensez?Très souvent, un marché entrera dans une forte tendance et les commerçants qui ne réussissent pas continueront à parier contre cette tendance simplement parce qu’ils viennent avec toutes sortes de raisons pour lesquelles il « ne peut pas continuer. »

« Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable. »John Maynard Keynes

  1. Prenez l’autre côté du troupeau

Le commerce contrarian évident et plus commun est de prendre l’autre côté du commerce bondé (le marché se déplace à un niveau clé), nous décolorons ce mouvement (fade, qui signifie vendre en force ou acheter dans la faiblesse).Nous savons que la plupart des gens se trompent de mouvements du marché, alors sautons de l’autre côté, aveuglés à un niveau clé ou avec un signal d’action des prix pour confirmer une entrée.

Nous ne faisons pas d’échanges quotidiens

Les traders à succès sont rarement des day traders.Il ya beaucoup de raisons pour lesquelles je « haine » le commerce de jour , mais le plus important est tout simplement qu’il est beaucoup plus difficile de faire de l’argent de façon cohérente en tant que commerçant de jour plutôt que comme un commerçant swing ou trader position.

Les traders les plus prospères sont ce qu’on appelle les swings ou les positions traders, ce qui signifie essentiellement que nous maintenons des positions pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines, que nous chevauchons les fluctuations du marché et que nous essayons d’en tirer profit.Cela contraste fortement avec un trader de jour entrant et sortant du marché plusieurs fois par jour, essayant de faire de petits gains de chaque transaction.

Nous nous concentrons sur l’intervalle de temps du graphique quotidien en tant que trader de position parce que nous savons que c’est l’intervalle de temps le plus important et le plus lucratif pour le trading.Personnellement, je passe la plupart de mon temps sur le tableau quotidien, le second est l’hebdomadaire et le troisième est l’heure 4, de temps en temps, je regarde l’heure 1, mais je ne le fais jamais en dessous.

Dans le graphique ci-dessous, notez à gauche que nous avons un graphique à 15 minutes par rapport à un graphique quotidien à droite.C’est le même marché, l’EURUSD.Vous regardez près de 5 mois de données sur les prix sur le graphique quotidien (chaque barre est un jour) par rapport au graphique de 15 minutes qui vous montre quelques jours.Cela seul devrait vous dire quel graphique est le plus significatif et puissant.Si vous ne comprenez pas pourquoi, consultez cet article sur la puissance du graphique quotidien :Une approche de trading à basse fréquence est ce que vous devez adopter si vous voulez devenir un trader réussi.

Tu te souviens de ce que j’ai dit dans l’introduction ?Eh bien, que font la plupart des traders?Ils échangent beaucoup.La plupart des commerçants perdent de l’argent comme vous le savez, de sorte que vous voulez négocier moins fréquemment si vous voulez être rentable.Une raison souvent sous-estimée pour laquelle de nombreux traders perdent de l’argent à cause du trading beaucoup, c’est parce qu’ils sont dévorés par l’écart.Entrer et sortir constamment de la négociation s’additionne à de grands coûts de transaction (appelés spreads Forex ) et pour la plupart des commerçants cela jette juste plus de saleté dans la fosse qu’ils creusent eux-mêmes en raison de la négociation excessive (c’est un coût de négociation invisible énorme au fil du temps).

Tous les points précédents sur les raisons pour les autres que les traders professionnels ne font pas de trading de jour m’amènent à mon prochain point secondaire: désordre vs clarté.Vous voyez, avoir une approche de trading désordonnée où vous négociez tout le temps et en utilisant de nombreuses méthodes différentes (en particulier le trading avec des indicateurs ) se traduit par un trouble mental.L’encombrement des graphiques et le désordre de la méthode de trading se traduisent par un désordre mental qui conduit à la confusion et des doutes, tout cela conduit à perdre des transactions et perdre de l’argent.Les traders prospères s’en tiennent à la stratégie qu’ils ont utilisée et en laquelle ils ont confiance, ils n’ont généralement qu’une poignée d'« outils » qu’ils utilisent dans leur boîte à outils.Je suggère toujours aux traders de maîtriser une configuration commerciale à la fois afin qu’ils apprennent ceux qu’ils préfèrent, puis s’y tiennent.

Après tout, tu ne veux pas finir comme ce type, n’est-ce pas ?:)

 

Nous négocions à peine pour rien

Une chose qui sépare les traders prospères des traders perdants, c’est que les traders réussis ne font pas grand-chose, en fait, nous ne faisons presque rien.Les « gros morceaux » se négocient comme des tireurs embusqués, pas comme des mitrailleurs parce que nous savons que c’est ainsi que l’on préserve le capital commercial assez longtemps pour bénéficier des grands mouvements du marché.

Les traders débutants ne comprennent souvent pas le fait qu’être à plat (pas sur) le marché est une position.Rappelez-vous; aucune position n’est souvent la meilleure position.Vous devez avoir la discipline et la patience pour exceller dans le trading et cela est construit par l’attente et juste prendre des configurations de haute qualité et d’apprendre à DIVERTIR VOUS passer sur les opérations de mauvaise qualité ou quand aucune marge de négociation n’est présente.

Le grand Warren Buffet enseigne exactement la même approche.Si vous n’avez jamais entendu parler de son concept de « Punch-card », voici ce qu’il dit à ce sujet:

« "Je pourrais améliorer votre bien-être financier ultime en vous donnant un billet avec seulement vingt créneaux horaires afin que vous ayez vingt coups de poing – qui représentent tous les investissements que vous devez faire dans une vie.Et une fois que vous aviez lavé le papier, vous ne pouviez plus faire d’autres investissements.En vertu de ces règles, vous penseriez vraiment attentivement à ce que vous avez fait et vous seriez obligé de charger sur ce que vous aviez vraiment pensé.Vous feriez donc beaucoup mieux. »Buffet Warren

Note qui dit: « Vous seriez obligé de charger sur ce que vous auriez vraiment pensé. »C’est une partie très importante de mon approche personnelle.Je ne prends pas beaucoup d’échanges du tout, mais quand je le fais, je le crois parce qu’ils répondent à des critères prédéfinis ou je les ai cherchés et je suis confiant en eux, donc « charge » et je vais grand.Gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas négocier de cette façon si vous négociez très souvent, mais vous n’avez même pas besoin de négocier beaucoup; un grand gagnant par mois ou même tous les trois mois, peut vous faire gagner assez si vous savez ce que vous faites.

Nous utilisons des arrêts plus larges

Comme j’échange des graphiques quotidiens la plupart du temps, j’exécute mes arrêts en fonction des paramètres de l’action du prix du graphique quotidien et de la dynamique de l’action du prix du graphique quotidien.Le graphique quotidien a des intervalles quotidiens plus larges d’action des prix (naturellement), donc nous avons besoin d’avoir un arrêt de perte plus large que nous aurions sur un graphique intraday afin de laisser de la place pour le marché de se déplacer et ne pas s’arrêter prématurément.

Comme nous pouvons le voir ci-dessous, les traders peuvent utiliser la plage réelle moyenne (atr) et les niveaux proches pour aider à placer leurs pertes d’arrêt à des niveaux sûrs sur les graphiques (plus larges que ceux auxquels vous êtes probablement habitué) afin qu’ils ne soient pas interrompus prématurément.Les traders qui réussissent utilisent des arrêts larges parce qu’ils savent que les fluctuations naturelles des prix quotidiens peuvent les arrêter avant que leurs positions aient une chance de décoller en leur faveur.

Dans le graphique ci-dessous, il note que le prix s’est déplacé légèrement au-delà du minimum du signal de barre d’épingle dans le graphique, avant d’augmenter vertigineux en faveur de l’opération.Un commerçant professionnel sait que le prix va parfois simplement violer le minimum ou le maximum d’un signal avant de se déplacer en leur faveur, c’est l’une des raisons pour lesquelles ils choisissent d’utiliser des arrêts plus larges qu’un amateur qui serait probablement mettre l’arrêt exactement à la barre d’épingle basse (ce qui aurait entraîné une perte).Plus large est mieux en ce qui concerne les arrêts!

 

Nous savons ce que nous échangeons à l’avance

Les meilleurs traders anticipent le marché, ils ne se contentent pas d’y réagir.J’en ai beaucoup parlé dans un article récent sur la façon de construire un plan de négociation autour de l’anticipation , mais j’en parlerai encore brièvement ici…

Les commerçants prospères se négocient comme un prédateur , assis sur la touche et attendant de sauter sur leurs proies comme un tigre.Notre plan de négociation prédéfinit les conditions que nous recherchons et, alors que nous brouions le marché à l’avance, nous voyons s’il remplit ces conditions ou non.Cela nous donne quelque chose à être responsable afin de ne pas négocier juste sur un coup de tête tous les jours que nous ouvrons nos graphiques.Tout ce que nous avons à faire est d’attendre que le marché « caca dans notre piège », pour ainsi dire.

Mesurons-nous sur R pas sur % Returns

Les traders prospères se concentrent sur le trading, pas sur l’argent.De cette façon, nous transformons essentiellement le trading en un jeu ou une compétition, et c’est nous contre le monde.Vous devez bien jouer pour gagner, et si vous faites une erreur, les conséquences sont très réelles.Par conséquent, nous mesurons en fonction de R, pas de pips ou de pourcentages.Avec R, je parle de risque/rendement où R = risque et le succès est mesuré en multiples de celui-ci.Donc, un gagnant de 2R signifie que nous avons risqué R et doublé notre risque pour faire 2R.Pour en savoir plus sur ce concept, consultez cet article: Mesurer les bénéfices en R, pas en pips ou en pourcentages

Conclusion

Je ne vais pas prétendre que les points ci-dessus sont tout ce dont vous avez besoin pour devenir un trader réussi, mais je dirai que si vous ne prenez pas note de ces idées fondamentales et les mettre en œuvre dans votre trading, vos chances de succès sont considérablement réduites.Avec seize ans d’expérience dans le trading et les marchés et neuf ans d’enseignement des gens comment négocier, je vois comme mon devoir de vous inculquer les idées, les processus et les systèmes de croyance que j’ai réussi avec et je sais que d’autres ont réussi (y compris certains membres de notre communauté commerciale ) depuis que j’ai lancé ce blog en 2008.

Devenir un trader réussi n’est pas nécessairement difficile, mais une chose est très claire, si vous ne pensez pas et n’agissez pas comme les traders gagnants avec lesquels vous êtes en compétition, vous serez mâché et craché plus vite que vous ne le pensez.Il est temps d’arrêter d’être naïf et de commencer à penser différemment si vous voulez avoir une réelle chance de faire de l’argent en tant que commerçant.Posez-vous une question; Si vous faites ce que font les autres et que vous pensez comme tout le monde le pense, qu’obtiendrez-vous?Vous finirez comme eux, et en tant que commerçants, nous devons penser et agir différemment du « gregge » (qui perd) pour obtenir un avantage et réussir.